• Nouveaux musées
  • Ecrit par Guillaume Captier

The broad : un maçon à L.A.

JPEG - 111.2 ko
The Broad Museum I Crédit photo : Iwan Baan

A 82 ans, après avoir fait fortune dans l’immobilier et les fonds de pension, Eli Broad (Kaufman & Broad), milliardaire philanthrope de son état, s’est offert pour 140 millions de dollars, un musée à son nom en plein centre de Los Angeles, dans le quartier de Century City à deux pas du célèbre Walt Disney Concert Hall conçu par l’architecte Frank Gehry.

JPEG - 168.9 ko
Eli Broad I Crédit photo : Martin Shoeller

Mais si l’architecture n’a finalement coûté qu’une somme presque symbolique, il n’en va pas de même des œuvres qui y sont exposées, collection personnelle du couple Broad (Eli & Edythe) dont le montant est estimé à 2 milliards de $.

Les galeries d’exposition au blanc épuré sont couvertes par un toit qui a la bonne idée de laisser passer la lumière du jour. Elle se répartissent sur deux étages et présentent les oeuvres dans un ordre chronologique. Celles des pères du pop-art (Jasper Johns & Robert Rauschenberg) ; les huiles crayonnées de Cy Twombly ; les comics de Roy Lichtenstein ; les soupes campbell de Andy Warhol ; les figures libres de deux comètes des années 80 Jean-Michel Basquiat (mort à 28 ans) et Keith Haring (mort à 31 ans)... et bien sûr celles de Jeff.

JPEG - 166 ko
Jeff Koons - Three Ball 50/50 Tank (Two Dr. J. Silver Series, One Wilson Supershot)


JPEG - 156.8 ko
Damien Hirst - Away from the Flock

Parmi les acquisitions les plus récentes, notons les œuvres abstraites de la plasticienne américaine d’origine éthiopienne, Julie Mehretu (valeur montante de l’art contemporain), ou les très grands formats du photographe le plus coté au monde, l’allemand Andreas Gursky.

Un musée qui permet de se faire une idée, en quelques heures, des créations des grands noms US (mais pas seulement) de plus de cinquante années d’art dit contemporain (postwar). L’art des grands collectionneurs qui savent aussi être de puissants promoteurs... Un art qui trouve à s’exposer dans les nouveaux musées qui se construisent, partout dans le monde, à la vitesse grand V*

Si vous vous vous apprêtez à vous rendre à Los Angeles, pensez à réserver vos places. Sinon, l’attente risque d’être longue car la visite du musée est d’un remarquable rapport qualité/prix : son accès est gratuit.


*Il s’est construit plus de musées dans le monde ces 15 dernières années que tout au long des XIXème et XXème siècles réunis. En 2015, près de 2 nouveaux musées se sont ouverts chaque jour dans le monde.

  • mail

Pourquoi m’abonner à Ontheart ?

Parce que si vous ne l’êtes pas :

  • Vous ne recevrez pas nos articles dès parution
  • Vous passerez à côté d’artistes remarquables, d’œuvres exceptionnelles, de courants admirables
  • Vous n’entendrez pas cette voix qui vous parle d’art comme ça
  • Vous ne serez pas invité(e) aux événements que vous aurez choisis dans le formulaire d’abonnement

Parce que vous abonner ne coûte rien... puisque c’est gratuit.

Parce que, un grand merci

Merci de nous lire.
Merci de nous suivre...

Nos articles paraissent à un rythme aléatoire.

En vous abonnant, gratuitement, vous les recevrez dans votre boite mail dès publication.

Vous recevrez également les invitations que vous aurez choisies.

S’abonner


NB: Les données que vous nous confiez ne seront jamais ni vendues, ni échangées. Elles nous permettent simplement de personnaliser les informations et invitations que nous vous adresserons. En savoir plus

Vous avez un compte? Connectez-vous