• Portrait
  • Ecrit par Guillaume Captier

Performances « Artcorps »

Marina Abramović est une figure de l’art performance (représentation d’une œuvre éphémère dont l’artiste est à la fois le support et le matériau). Née en ex-Yougoslavie de parents héros de la seconde guerre mondiale, élevée avec une rigueur et une affection toute militaire, elle héritera de cette éducation une force de caractère hors du commun et une capacité exceptionnelle à maîtriser ses émotions.
Mais même les enceintes les mieux défendues finissent un jour par se laisser submerger.

De 1975 à 1988, Marina Abramović forme avec le hollandais Frank Uwe Laysiepen (Ulay), un tandem artistique et amoureux qui déshabille la mythologie sociale du couple au profit d’une vérité nue.

La première performance des deux artistes "Relation in space", est donnée en juillet 1976 à la Biennale de Venise.

Pendant près d’une heure, Marina et Ulay, nus, répètent une marche l’un vers l’autre. Ils s’effleurent, s’entrechoquent puis se percutent, aveugles à leur propre présence, avec une violence extrême que révèle le claquement sec du contact des corps.
Naissance, vie et indifférence d’un couple.
Du jamais vu dans la performance.

"Relation in space" signe le point de départ d’une œuvre en 68 tableaux : les « Relation Works ». Le champ opératoire des performances à venir est défini : pas de lieu fixe, contacts physiques, prise de risque, mouvement permanent, pas de répétition ni de reprise.

En 1980 Marina et Ulay entament des pourparlers avec la Chine pour réaliser une performance qui, le temps d’obtenir les autorisations, ne verra le jour que huit ans plus tard : The Lovers - The Great Wall Walk.
Le projet consiste à faire se retrouver deux amoureux partis chacun d’une extrémité de la Muraille de Chine après avoir parcouru plus de 2000 kilomètres.
Marina part de l’est aux abords de la Mer jaune, Ulay de l’ouest, du désert de Gobi.
Mais le 30 mars 1988, le couple qui entame ce périple n’est déjà plus tout à fait un couple et la jonction opérée trois mois plus tard, le 27 juin, signe la fin de leur amour et de leur coopération artistique.

Marina Abramović continue seule son chemin se partageant entre l’enseignement, l’art et le théâtre.

En 1997, à l’occasion de la Biennale de Venise, fidèle à elle-même, poussant son matériau à l’extrême, elle propose avec "Balkan baroque" une performance où, assise durant des heures sur des os de bovins à les frotter pour les blanchir, elle entend dénoncer la guerre en ex-Yougoslavie. Lion d’or.

En 2010, le MoMA organise une rétrospective de son œuvre. Elle y présente une performance intitulée : "The artist is present".

Imaginez une œuvre dotée d’un pouvoir d’interaction avec vos émotions. Une œuvre qui vous renverrait votre regard, vous invitant à vous interroger sur vous-même, à devenir l’œuvre regardée, le sujet de l’interrogation.
Comment réagiriez-vous ?
C’est cette expérience que propose Marina Abramović aux visiteurs du MoMA. Pendant trois mois, six jours par semaine et sept heures et demie par jour, sans interruption, immobile, impassible, elle prête son regard miroir à chaque visiteur qui veut bien prendre place en face d’elle.

750 000 personnes, anonymes et vedettes se pressent à ce rendez-vous hors norme. Au milieu de ce flot ininterrompu de visiteurs, un homme, un compagnon perdu quelque part en Chine réapparait.
La muraille se fissure.

"The Artist is present" réalisé par Matthew Akers.

  • mail

Pourquoi m’abonner à Ontheart ?

Parce que si vous ne l’êtes pas :

  • Vous ne recevrez pas nos articles dès parution
  • Vous passerez à côté d’artistes remarquables, d’œuvres exceptionnelles, de courants admirables
  • Vous n’entendrez pas cette voix qui vous parle d’art comme ça
  • Vous ne serez pas invité(e) aux événements que vous aurez choisis dans le formulaire d’abonnement

Parce que vous abonner ne coûte rien... puisque c’est gratuit.

Parce que, un grand merci

Merci de nous lire.
Merci de nous suivre...

Nos articles paraissent à un rythme aléatoire.

En vous abonnant, gratuitement, vous les recevrez dans votre boite mail dès publication.

Vous recevrez également les invitations que vous aurez choisies.

S’abonner


NB: Les données que vous nous confiez ne seront jamais ni vendues, ni échangées. Elles nous permettent simplement de personnaliser les informations et invitations que nous vous adresserons. En savoir plus

Vous avez un compte? Connectez-vous